sial-


sial-

⇒SIAL(O)-, (SIAL-, SIALO-)élém. formant
[Sial(o)- corresp. à l'adj. salivaire] Élém. tiré du gr. ()-, de « salive », entrant dans la constr. de plusieurs mots sc. ou techn., subst. ou adj., gén. soudés, dans les domaines de la méd., de la pathol. et de la physiol., et indiquant une relation avec la salive ou avec l'appareil salivaire (glandes, canaux excréteurs); le 2e élém. est un suff. fr. ou d'orig. gr., ou un subst. d'orig. gr.
A. — BIOL., ANAT., PHYSIOL. [Les mots constr. sont des subst. fém. ou des adj.]:
sialogène, adj. Qui provoque la salivation. [Les urines] contiendraient jusqu'à sept substances différentes: l'urée (...), une substance narcotique, une autre sialogène (M. COURTOIS-SUFFIT, in G.-M. DEBOVE, Ch. ACHARD, Man. de méd., t. 6, 1895, p. 849 ds QUEM. DDL t. 8).
sialologie, subst. fém., vx. Science et étude des phénomènes salivaires (d'apr. Encyclop. méthod. Méd. t. 13 1830); discours, traité de la salive (d'apr. NYSTEN 1824).
sialo-sémiologie, subst. fém. ,,Étude clinique du chimisme salivaire`` (GARNIER-DEL. 1958).
B. — PHYSIOPATHOL., PATHOL. HUM. ET ANIM. [Les mots constr. sont des subst. fém. ou des adj. désignant des affections ou des dysfonctionnements salivaires d'orig. pathol., clinique ou psychol.]:
sialadénite, sialoadénite, subst. fém. Certains auteurs la nomment [l'inflammation de la glande sous-maxillaire] aussi sialadénite, bien que ce terme semble s'appliquer d'une façon plus générale à l'inflammation du parenchyme de toute glande salivaire (Méd. Flamm. 1975, s.v. sous-maxillite).
sialite, subst. fém. ,,Inflammation d'une glande salivaire ou d'un canal salivaire`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
sialophagie, subst. fém. V. -phagie I B. Sialophage, adj., physiopathol. anim. [Notamment chez les chevaux inactifs] Qui est affecté d'une déglutition trop fréquente de salive. Pécus considère également les chevaux tiqueurs, aérophages et sialophages, comme des dégénérés (P. DECHAMBRE, Traité de zootechnie, 1914, p. 73).
sialorrhée, subst. fém. 1. Synon. de ptyalisme, ptyalorrhée (vieilli), sialisme (vx; infra rem.). Parmi ces effets glandulaires, citons la sialorrhée chez le chat (JOSUÉ, GODLEWSKI ds Nouv. Traité Méd. fasc. 8 1925, p. 314). Dupré note au tableau physiologique de la constitution émotive: (...) alternatives de sialorrhée et de sécheresse de la bouche (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 228). 2. ,,Flux salivaire passager qui succède à une rétention salivaire`` (Méd. Flamm. 1975). 3. Écoulement de salive hors de la bouche, consécutif à un ptyalisme ou à une affection de l'appareil digestif (d'apr. Méd. Flamm. 1975, VILLEMIN 1975 et CLÉM. Alim 1978).
C. — MÉD., PHARM. [Les mots constr. sont des subst. ou des adj. désignant ou concernant des produits, des phénomènes ou des disciplines ayant trait à la salive ou à la salivation]
1. MÉD., THÉRAP., PHARM. [Les mots constr. sont des adj. (parfois substantivés)]:
sialagogue (v. -agogue2 1) , sialogogue, adj. et subst. masc. (Substance, remède) qui excite la sécrétion salivaire. Synon. ptyalagogue (vieilli; rem. s.v. ptyaline), salivant, masticatoire (vx; pour les substances mécaniques). Le Pilocarpus Jaborandi, arbrisseau du Brésil, est médicinal, sialagogue, sudorifique, diurétique (Bot., 1960, p. 1916 [Encyclop. de la Pléiade]).
sialoprive (-prive, du verbe priver), adj., néol. [En parlant d'un phé-nomène, d'un mécanisme, d'un produit ou d'un traitement] Qui diminue la sécrétion salivaire. Sécheresse de la bouche — hyposialies médicamenteuses dues aux neuroleptiques antidépresseurs (...) et autres médications sialoprives (Actualités psychiatriques, 1974, n ° 5, p. 48 ds Clé Mots).
2. ÉLECTRORADIOLOGIE:
sialographie, subst. fém. Examen des canaux excréteurs salivaires (et des glandes salivaires) avec radiographie par opacification après injection d'un liquide radioopaque. Sialographie. 1. Image d'opacification normale d'une glande salivaire (...). 2. Calcul salivaire vu en tomographie (Lar. Méd. t. 3 1972).
sialogramme, subst. masc. Image obtenue par sialographie (d'apr. Méd. Biol. t. 3 1972).
Rem. 1. Sialisme, empr. au gr. , subst. masc. synon. vx. de sialorrhée (supra B). (Ds NYSTEN 1814), a été supplanté par ptyalisme, alors que ptyal(o)-, synon. de sial(o)-, et les termes formés avec cet élém., sont vieillis. 2. On relève la var. combinatoire sialo- pour sial(a)- vieillie (supra B sialoadénite et C 1 sialogogue); sial(o)- tend à se souder devant voy.; seule la forme sialo-sémiologie demeure non autonome.
REM. -sialie (-sial- + -ie), élém. formant entrant dans la constr. de subst. fém., des néol., dans les domaines de la pathol., de la méd. V. polysialie (s.v. poly- I B 2 a) et aussi: Hyposialie. Salivation insuffisante ou défaut de salivation. Hyposialies radiothérapiques (Actualités psychiatriques, 1973, n ° 5, p. 65 ds Clé Mots). V. supra C 1 sialoprive ex.
Prononc.:[sjal-]; [sjalo-], en syll. inaccentuée [--]. Bbg. QUEM. DDL t. 8 (s.v. sialorrhée).

sial-, sialo-
Élément, du grec sialon « salive », entrant dans la composition de termes médicaux. Sialadénite, sialagogue, sialogène, sialographie, sialophagie, sialorrhée.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sial — sial …   Dictionnaire des rimes

  • sial — [ sjal ] n. m. • 1918; de Si et Al, symb. chim. du silicium et de l aluminium ♦ Vx Géol. Couche superficielle de la lithosphère, essentiellement composée de silice et d aluminium. Des sials. Adj. SIALIQUE . ● sial nom masculin (de silice et… …   Encyclopédie Universelle

  • Sial — or SiAl is also the name for the upper layer of the Earth s crust, which is also known as the continental crust because it is absent in the wide oceanic basins. This layer is made of rocks rich in silicates and aluminium minerals. When the sial… …   Wikipedia

  • sial — SIÁL s.n. Înveliş extern al pământului alcătuit din roci în care predomină silicaţii de aluminiu.[pr.: si al] – Din fr. sial. Trimis de LauraGellner, 22.07.2004. Sursa: DEX 98  siál s. n. Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic …   Dicționar Român

  • sial... — sial...,   Wortbildungselement, sialo …   Universal-Lexikon

  • sial — s. m. [Geologia] Zona externa do globo terrestre composta essencialmente de silicatos de alumínio. (Corresponde à crosta continental das teorias modernas.)   ‣ Etimologia: silicium + aluminium …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • sial — sìāl m <G siála> DEFINICIJA geol. površinski kontinentalni sloj Zemljine kore građen pretežito od granita ETIMOLOGIJA po kemijskim elementima: Silicij + Alaluminij …   Hrvatski jezični portal

  • sial — sustantivo masculino 1. (no contable) Área: geología Capa exterior de la corteza terrestre compuesta principalmente de sílice y aluminio …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • sial — [sī′al΄] n. [ SI(LICON) + AL(UMINUM)] Geol. the upper layer of the crust of the earth, consisting of rocks rich in silica and alumina sialic adj …   English World dictionary

  • Sial — Típica roca perteneciente al sial, un granito del Precámbrico de las St. Francis Mountains, Missouri, mostrando la matriz de feldespato potásico (felsic) Sial es un término, ya obsoleto, que designa a las rocas que forman la parte fundamental de… …   Wikipedia Español